News

Interview d’Armelle Haïm, Fondatrice et Directrice Générale d’Armelle Communication Strategies dans le Guide des Affaires publié par Business France

ACS TEAM | 09.08.2020

Forte d’une solide expérience dans le domaine des médias à Paris et New-York au sein de grands groupes de presse (France Télévisions, France Soir, Vanity Fair, Gamma Presse…), Armelle Haïm met le cap sur Tel Aviv en 2003. Arrivée en Israël, Armelle a d’abord travaillé dans une agence de communication israélienne spécialisée dans l’audiovisuel, avant de créer sa propre société en 2011 : Armelle Communication Stratégies. Armelle Communication Stratégies est une agence, basée à Tel Aviv, spécialisée dans les solutions globales de publicité et la communication multi-supports et qui accompagne les entreprises souhaitant pénétrer le marché israélien. Elle leur propose une stratégie de communication afin de les promouvoir dans la presse et les médias, sur le digital, et leur permet de toucher leur public cible à travers des évènements B2B et B2C.

Cover picture for the blog article

Comment se faire connaître en Israël ?
Si une entreprise française souhaite pénétrer le marché israélien efficacement, il lui sera très utile d’accompagner sa démarche purement commerciale par des actions de relations publiques. Celles-ci appuieront et accentueront considérablement les efforts fournis par l’entreprise auprès de son réseau de clients potentiels. La raison est simple : une entreprise qui s’implante en Israël, est très souvent déjà présente dans d’autres pays dans lesquels elle accomplit de beaux deals et y a même parfois connu une « success story ». Il est donc très important que les acteurs israéliens du secteur d’activité que l’entreprise vise pour son expansion en soient informés.

 “Exporter sa notoriété et créer un réseau solide sont les clés du succès pour l’implantation d’une entreprise française en Israël”
Afin de permettre à nos clients d’ « exporter » la notoriété qu’ils ont déjà dans d’autres pays ou de faire savoir qui ils sont et ce qu’ils ont à offrir au marché israélien, nous leur proposons une stratégie de communication basée tout d’abord sur les relations publiques, à commencer par la promotion dans la presse israélienne pour laquelle nous préparons des outils en hébreu (communiqués et dossier de presse). Il est impératif de solliciter la presse traditionnelle et digitale israélienne en hébreu.

 “À la différence de la presse française, la presse israélienne est plus concentrée”
Il n’y a que très peu de titres de presse professionnelle ou spécialisée. La presse qui compte dans l’univers du B2B est la presse économique ou business. Cette presse est lue quotidiennement par les décideurs de l’industrie, les leaders d’opinion et les entrepreneurs. Trois titres sont incontournables : le Calcalist, le Globes (il existe une édition web en anglais également), et The Marker.
Il existe aussi bien sûr une presse généraliste qui traite dans ses suppléments ou ses colonnes de l’économie, de l’innovation, etc… et il ne faut pas la négliger. Il s’agit des quotidiens Yediot Aharonot, Israel Hayom, Maariv et Haaretz pour la presse écrite et Ynet, Haaretz.com (il existe un portail en anglais pour ces deux sites également) et Walla pour les sites internet.
La radio (Galei Tsahal, Kan Beit essentiellement) et la télévision israélienne (Kan 11 et les chaînes Keshet 12, Reshet 13) proposent aussi une couverture très intéressante de la vie économique israélienne et internationale dans ses bulletins d’informations et dans ses magazines mais la maîtrise de l’hébreu peut s’avérer nécessaire pour être interviewé en plateau. À savoir : depuis 2013, la chaîne de news internationale i24NEWS diffuse en 3 langues (français, anglais et arabe) depuis Israël, dans ses studios situés dans le port de Jaffa et couvre très largement le dynamisme économique franco-israélien. La radio publique israélienne (KAN en français) propose aussi des programmes en français.
D’autres médias francophones israéliens suivent l’actualité business du pays, comme par exemple le journal Jérusalem Post (qui existe aussi en anglais) et les sites internet Times of Israel ou Israel Valley.
Nous conseillons aussi aux entreprises de créer des rencontres directes avec leurs prospects via la mise en place d’évènements B2B ou B2C qui leur permettront de tisser un réseau solide. La publicité ou le partenariat média est aussi l’un des outils que nous proposons à nos clients. Parfois, la publicité peut être très efficace pour renforcer son image notamment lors d’un salon ou d’une conférence soit en sponsorisant l’évènement, soit en achetant de la visibilité dans un des journaux/sites internet économiques incontournables.
Une action sur les réseaux sociaux peut permettre aussi d’installer la notoriété d’une entreprise ou faire connaître un service/produit auprès d’une cible déterminée. La sélection du réseau, parmi Google, YouTube, Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn, dépendra de celle-ci.
Une fois que l’entreprise a fait ses premiers pas en Israël, nous lui proposons un service de suivi, de lobbying et de veille d’opportunités qui lui permettra de garder le lien avec la presse, les médias et leur public cible en Israël.

Quelle a été votre expérience de collaboration avec Business France Israël ?
Business France est une porte d’entrée extraordinaire pour les entreprises sur le marché israélien. En tant que partenaire communication de Business France, nous avons le plaisir de collaborer très régulièrement ensemble. Nous avons piloté les opérations presse de leurs clients à plusieurs reprises, comme par exemple pour la Ville de Marseille ou FrenchBeef, l’organisation qui promeut le bœuf français à l’international. Nous avons donc pu faire rayonner, par exemple, dans la presse israélienne ces deux entités lors de leurs missions en Israël organisées par Business France.
Autre temps fort de notre collaboration : l’opération presse de la Semaine de la Gastronomie française en Israël, SO FRENCH SO FOOD.

 Guide des Affaires Israël 2020 copyright Business France

Close Menu